CM1 – CM2 : classe de Stéphane HEURTEBIZE

Concours des « Petits champions de la lecture »

Mardi soir 22 janvier étaient réunis les 20 élèves de CM2 dans la salle des enseignants pour désigner le gagnant au niveau de l’école. Le but : lire à haute voix pendant 3 minutes un extrait d’un roman de son choix en mettant le ton et en lisant le mieux possible.

Les élèves ont proposé aux 7 membres du jury des textes variés. Chaque enfant a fait une lecture très bien préparée. Les parents étaient conviés à cette lecture et ce fut un beau moment de partage donnant envie aux auditeurs de découvrir les livres proposés.

La gagnante est Louane qui concourra vendredi soir 8 mars à 18 h à Champagné dans la salle polyvalente située à l’esplanade de la liberté. Ce sera la finale départementale qui désignera son champion au niveau régional. Vous pouvez venir l’écouter et l’encourager comme les neuf autres lecteurs.

Kinball

Les élèves sont allés trois fois jouer au kinball dans le gymnase de Ste Catherine. Pour les CM1, c’était une première : ce jeu coopératif a pour but de frapper dans une balle d’un mètre de diamètre très légère et empêcher l’une des deux équipes adverses de la rattraper avant qu’elle ne tombe au sol. La partie se joue en 13 points.

Exposition et atelier Paul Jacoulet au Musée du Carré Plantagenêt

Le jeudi 10 janvier, les élèves sont allés visiter l’exposition consacrée à Paul Jacoulet, un artiste français qui a vécu au Japon dès l’âge de 3 ans et qui a consacré sa vie d’artiste à l’art de l’estampe dont il a été l’un des grands maitres du 20ème siècle.

Les élèves ont découvert que l’estampe est une gravure sur bois polychrome. Elle est obtenue par la gravure du dessin originel de l’artiste sur une matrice de bois, ensuite imprimée par pression manuelle, à l’aide d’un tampon circulaire (baren) sur le support papier.

Le conférencier leur a fait découvrir différents tableaux de l’artiste qui a voyagé dans toutes les îles du Pacifique occidental, qui est allé en Chine et en Corée et où il a puisé son inspiration à partir des coutumes,  costumes locaux et la flore.

Dans un deuxième temps, les élèves ont fait un atelier sur le principe de l’estampe : ils devaient creuser une gomme à l’aide d’un grattoir pour ne garder que le contour du personnage. Ensuite, à l’aide d’encre, ils ont fait une impression de leur personnage sur du papier.

 

 

 

 

 

Atelier « pâtisserie »

Jeudi 20 décembre, les élèves ont préparé des petits gâteaux de Noël afin de les offrir dans leurs familles. Des parents ont encadré nos pâtissiers en herbe qui ont suivi les différentes recettes : palets de Noël, petits rochers congolais et des sablés. Les enfants étaient ravis de mettre la main à la pâte. Après la cuisson le soir, (à l’école et surtout dans les familles), ce fut le lendemain la mise des gâteaux dans les sachets et une petite dégustation. Merci encore aux parents pour leur investissement.

 

 

 

Pour info : pour l’année 2017-2018, cliquez sur l’onglet « archives ».

La visite au Carré Plantagenêt racontée par Léo et Mélyne

Mardi 25 septembre, nous sommes partis au Carré Plantagenêt dans le but d’apprendre comment vivaient au quotidien les Gaulois et les Gallo-romains. Nous avons vu dans une vitrine des chenets et une marmite : ils étaient en cuivre et en fer pour les renforcer. Les Gaulois élevaient des cochons, des poules, des bœufs et des moutons (soit pour la viande, soit pour la laine). Ils étaient artisans, pêcheurs, commerçants, cultivateurs, bûcherons, forgerons, potiers, tonneliers… Avec le métal et le fer, ils pouvaient faire des épées, des haches, des faux, des boucliers…

cliquez sur les images pour les agrandir

Leurs maisons étaient faites principalement en bois et en torchis et les toits étaient en paille. Les maisons étaient rectangulaires ou alors rondes.

Les céramiques étaient faites en argile puis  cuite au four . On y mettait de la nourriture comme des céréales . Les meules en pierre étaient utilisées pour écraser les grains de blé qui se transformaient en farine. Avec la farine, ils faisaient du pain.

Ils mangeaient du chien, de la viande rouge ou blanche et aussi du poisson.

Ils allaient dans les mines pour y extraire des métaux : du fer, du cuivre, du charbon…Ils étaient mineurs.

Ils croyaient en plusieurs dieux et  croyaient que le sanglier était vénéré comme un dieu.

Les pièces de monnaie étaient pour les riches : ils en avaient en récompense. On les a trouvées à Allonnes, au Sablon.  Les céramiques gauloises étaient noires et les céramiques romaines étaient de couleur ocre et vernies.

A l’époque des Gallo-romains, le Mans s’appelait Vindonum. Il y avait des temples, un théâtre, un amphithéâtre, des aqueducs, des thermes et un forum. Les thermes servaient à se laver pour être propre. Les gens passaient à la fin dans l’eau froide pour refermer les pores de la peau. Cette dernière salle s’appelait le frigidarium. Les thermes servaient aussi à faire du sport et du commerce. Les décorations des thermes était faites de mosaïques et le marbre était très présent.

Ils portaient des galoches qui étaient faites en bois en cuir et en laine. Ils portaient aussi des sandales. Comme bijoux, ils portaient des fibules et des torques.

A l’école, on écrivait sur des tablettes en bois avec de la cire ou de la pâte molle. Il y avait un stylet avec une pointe pour écrire et un racloir plat pour effacer. Il fallait apprendre par cœur avant d’effacer.

Arts plastiques

Les élèves ont travaillé sur les couleurs chaudes et les couleurs froides à partir d’œuvres d’artistes comme Claude Monet. Ils ont ainsi pu tracer un quadrillage et imaginer un dessin sur fond chaud ou fond froid qu’ils mettaient en avant par opposition. Voici quelques dessins obtenus.

 Cliquez sur les images pour les agrandir.